Nouvelle tendance : pourquoi les whiskies japonais ont autant de succès ?

Actuellement, le whisky japonais connaît un très grand succès au niveau mondial. Il faut dire que les meilleurs whiskies du Japon affairent un goût plutôt spécial pour ses amateurs. Cet essor n’est pas seulement conséquent de la mondialisation. Le Japon, reconnu comme une des puissances mondiales, fabrique des produits que tous les pays envient comme les pays écossais, américains et irlandais.

Whisky Japonais, une nouvelle tendance mondiale

Le whisky écossais a été connu par le japon au 19e siècle, lorsque l’alcool fut expédié dans les villes côtières par les négociants et les marins. Mais la commercialisation des produits japonais à base de whisky n’a commencé que dix ans plus tard. Cet amour du whisky, pour les Japonais, a vu le jour quand deux hommes ont créé la fameuse distillerie en 1924. Ils ont conçu ensemble une distillerie fabriquant du whisky, de type traditionnel, comme le scotch occidental, en le partageant dans tout le pays et en donnant une idée aux autres pays de reproduire le même concept. Avec ce début, à la moitié du 20e siècle, le whisky Japonais a conquis la reconnaissance nationale avec une distillerie internationalisée côté production. Actuellement, le whisky japonais fait partie des boissons les plus appréciées dans le monde, en égalité avec le scotch occidental et attire beaucoup l’attention des amateurs.

Les particularités du whisky Japonais

Le whisky Japonais est parfait aux yeux des consommateurs, et le Japon en personne s’y met à cœur joie dans sa production. Grâce à une situation géographique idéale, la distillation du whisky japonais est réalisée en haute altitude, ce qui facilite l’élimination des toxines inutiles dans l’alcool et qui permet d’avoir plusieurs types d’arômes ainsi qu’une bonne texture. L’aspect naturel du processus de fabrication est vraiment essentiel, car l’eau de montagne à utiliser est bien pure. Cette eau est utilisée dans la distillation et représente la meilleure qualité de la boisson. Le chêne de Mizunara a spécialement été choisi par les distillateurs japonais pour faire vieillir leur whisky : c’est un genre de bois qui n’est sûrement pas fait pour les producteurs occidentaux. Le chêne Mizunara contient des pores et devrait être utilisé en combinaison avec d’autres types de bois pendant qu’il devient plus mature. Cependant, il est également considéré comme un exhausteur de goût en raison de son niveau élevé d’arômes et d’acétones.

Pourquoi le whisky japonais est-il si connu ?

Au Japon, il y a peu de distillerie que dans les pays écossais. Le pays garde pour lui-même, à travers cette boisson, la valeur spirituelle de ses ancêtres. Les producteurs japonais ont donc donné plus de valeurs au mélange d’arôme au lieu de les diversifier, car les distillateurs préfèrent utiliser leur stockage de malt pour l’innovation et l’expérimentation des spectres de chaque arôme. De ce fait, la plus grande production de whiskies blends revient aux Japonais, vu qu’ils détiennent le meilleur record à l’échelle mondiale. En étant doux et bien léger, le whisky Japonais reste le plus convoité comparé au scotch de l’occident. En effet, vous pouvez remarquer le breuvage servi, quotidiennement, pendant le dîner et/ou le déjeuner au Japon.

Le whisky canadien : une version plus rustique
Etats-Unis : des whiskies mais surtout des Bourbons